Skip to Content



: DIPHOO - Cours

Cette page comporte quatre parties :

Approche technique - Cours de chant : apprentissage de la technique du chant diphonique
Approche énergétique - Séance de relaxation : ressentis perçus lors de la réception du chant
Durée et tarifs
Témoignages


Approche technique
Ce cours commence par une démonstration du Chant Diphonique avec visualisation des harmoniques à l'aide d'un spectrogramme (voir Spectrogramme).
Explication et prise de conscience de la colonne du souffle (périnée, hara, diaphragme, poumons, gorge, palais mou, fontanelle).

Ensuite, la création de voyelles nasales accentuées (on, an, in, ...) permettra de prendre conscience des formes à créer, lesquelles sont génératrices des différentes zones harmoniques (formants - voir Wikipedia).

Enfin, la modulation du voile du palais avec la technique du GONG précise la "position" des harmoniques et les amplifie fortement tout en atténuant le son de base.

L'utilisation de la pointe de la langue sur le palais dur se fait au final.


Approche énergétique
Cette deuxième partie est consacrée au ressenti de différentes sensations (chaleur, fourmillements, picotements, frissons, soubresauts, couleurs, symboles, images, ...) créées par les vibrations harmoniques.

Le Chant Diphonique va jouer simultanément le rôle d'un scanner et d'un harmonisateur.

Le ressenti vibratoire doit finalement être global, fluide et sans blocage avec une sensation de "cocon" entourant le corps physique.


Durée et prix
Je propose les cours et séances suivants :
Approche technique - Cours de chant d'environ une heure
Approche énergétique - Séance de relaxation de 30 minutes

Pour vous permettre de découvrir le monde du chant diphonique et ses effets, je vous propose :
Cours + Séance (approches technique et énergétique) d'environ deux heures.

Ces cours sont individuels, afin d'adapter les deux approches en fonction de la connaissance et de la maîtrise de soi spécifiques à chacun.


L'argent ne devrait pas être un obstacle. C'est pour cette raison que je travaille uniquement sur don.
L'échange peut donc se faire en fonction de vos moyens et de votre satisfaction.

Pour la demande de cours individuel de chant ou de séance de relaxation contactez DIPHOO


Témoignages

Je remercie Diphoo pour ses séances, qui m'ont permise de dégager certaines choses de mes "failles", en tous les cas de les vérifier de manière plus concrète :

- pendant les exercices de chant diphonique : j'ai constaté à quel point cela ne m'était pas facile !
Car il s'agit pour moi de rester sur un temps intermédiaire, ou garder une position intermédiaire : un vrai supplice pour quelqu'un comme moi qui a l'habitude de fonctionner par bonds, et donc sauter les étapes entre parenthèses, qui sont pourtant les plus importantes !
Car c'est dans cet espace entre parenthèses que se situe le méconnu de soi et de ses possibilités.
En tous les cas, ça l'est pour moi.
Connaissance aussi de nouveau fonctionnements du corps comme le "parlé nasal".

Par contre je n'ose pas le faire chez moi, vu qu'on entend même le déclic de l'interrupteur de chez le voisin et que je n'ai pas une jolie voix (ils vont pétitionner pour me faire partir).

- pendant les envois de chants diphoniques de la part de Diphoo :
Là aussi j'ai senti où se situaient des carapaces que je ne pensais pas avoir à ces endroits là, les ai senti s'ouvrir, j'ai aussi senti de manière concrète et sans détours des prolongations de moi ce qui m'a fait bien plaisir car parfois et même souvent c'est assez "ténu" dans des situations bien précises.
...mais bon je n'en dis pas plus c'est si personnel et à chacun de faire ses découvertes : je ne voudrais pas interférer.

S., Toulouse


J'ai attendu la rencontre pour vraiment découvrir cette technique de chant guérissante!

Merveilleuse surprise!

Recevoir le chant n'est pas évident tant la puissance pénètre l'existence et brise les barrières que l'on "pensait" indestructible!

Le début est donc chaotique et violent, mais vient le temps ou le détachement s'opère, décider de communier avec le chant est un grand travail de guérison, il ouvre de nouvelles portes jusque là inconsciente que ce soit physiquement ("le nez intérieur"), ou bien sur d'autres niveaux de perception plus intuitifs....

Que du bonheur et donc beaucoup de travail et de discussion en perspective sur tous ces sujets....ceci n'étant qu'un rapide feedback...

J. M., région bordelaise


J'ai eu le plaisir d'accueillir Diphoo (et sa femme) dimanche et lundi, une agréable rencontre durant laquelle nous avons pu échanger sur nos expériences et ressentis avec un esprit fraternel, ça m'a fait beaucoup de bien!

Le chant de Diphoo aussi probablement car même si je n'ai pas eu de ressentis particuliers pendant la séance (hormis le plaisir d'entendre ces harmoniques!) il s'est produit un évènement que je n'avais pas vécu depuis 3 ans, en fait j'ai été attaqué sur le plan astral pendant la nuit par une entité qui me paralysait les bras et les jambes, mais j'ai appelé la Lumière Christique et un symbole est apparu brièvement tandis que je disais ces mots instinctivement : "tout est aimé maintenant" (c'est une phrase que j'utilise d'ordinaire quand je raye les codes barres sur les produits).
Je me suis alors réveillé quelque peu troublé par ce qui venais de se passer, mais soulagé cependant.

Il est possible que le chant de Diphoo ait dérangé quelque chose qui a voulu revenir pendant mon sommeil...

Quand à l'initiation à la pratique ça s'est plutôt bien passé, le fait d'écouter déjà ce genre de chant m'a permis de me familiariser l'oreille avec, et je m'étais déjà amusé à essayer de chanter de cette manière, mais là grâce aux techniques enseignées par Diphoo je devrais pouvoir m'améliorer à la condition de pratiquer régulièrement!

En tout cas ce fut une belle rencontre, et j'espère que l'on se reverra dès que possible!

I., Finistère


Une belle rencontre avec Diphoo et son épouse, qui m'ont permit de ne plus être seul à aborder, auprès de mes proches, des notions tout à fait concrètes quant à l'existence des corps subtils, et leur réaction au chant diphonique, si bien maîtrisé par notre spécialiste.

Nous avons un tout petit peu tenté une expérience sur moi d'association couleurs/son diphonique qui mériterait de plus amples développements.

Diphoo m'a guidé dans sa technique avec patience, gentillesse et efficacité. Il a réussi à faire pleurer mon épouse uniquement grâce à son chant (faut le faire), mais aussi à lui enlever quasi instantanément un mal de tête persistant. Quant à ma fille, elle a tellement été surprise par son ressenti, qu'elle s'est bloquée à cause de la peur engendrée. Mais, c'est un premier pas très prometteur pour une jeune fille de 17 ans.

Bravo Diphoo! Continue à nous surprendre.
Je suis persuadé que cela ne va pas traîner!!!

P., Paris


Belle rencontre aussi de mon coté. Diphoo me semble déjà avoir en grande partie quitté le mental spéculatif pour s’ancrer dans la simplicité du cœur , ça fait plaisir. J’ai beaucoup aimé la première partie qui donne les outils pour pouvoir pratiquer par soi-même, pour être autonome dans sa pratique. C’est assez impressionnant la première fois que Diphoo chante car l’on se demande comment ce son (l’harmonique) se « crée », en plus du son de base. Diphoo maîtrise cette technique, ça sent la pratique ! J’ai été agréablement surpris de constater que j’arrivais moi aussi, à un autre niveau évidemment, à sortir quelques harmoniques. C’est encourageant car surprenant (l’on ne s’attend pas forcément à savoir le faire, preuve que l’on ne connaît encore pas grand chose du potentiel de notre corps et de ses composantes) et surtout plaisant car ses sons sont avant toutes applications énergétiques, beaux ! L’adjectif qui conviendraient le mieux selon moi pour qualifier ces sons, ces harmoniques, ce serait « sonorité cristalline ». Merci donc Diphoo pour m’avoir donné ces clés. Après, c’est évident, c’est la pratique dans la joie qui peut permettre de « progresser » au mieux et d’ouvrir de nouveaux possibles, de nouvelles sonorités, de nouvelles harmoniques, de nouveaux ressentis.

A la suite de cette première partie, la deuxième consiste comme déjà exprimé par de nombreux membres, à une pratique de ce chant par Diphoo sur le corps par différents cotés. Pour résumer mes ressentis, je dirais… mise en évidence flagrante de blocages dans le corps qui ressorte encore plus avec cette pratique (des épaules au bas du dos) sensation de chaleur intense, énergies fortes au niveau de la tête. Ressentis assez présents donc, pourtant anesthésiés en partie par un mental encore trop présent qui a quelques difficultés à lâcher totalement prise et donc à accompagner au mieux les ressentis.

Après coup, (1h après), sensation de bien être, de sérénité. Et « extinction » d’un pseudo problème lié à de la spéculation, qui me travaillait de manière irrationnelle depuis 2 jours.

Ma mère présente pendant la première partie semble avoir elle aussi pu profiter des bienfaits de ce chant car elle a de gros problèmes respiratoires et ceux-ci se sont calmés après les chants, ce qui lui a permis de retrouver une respiration plus calme, posée (jusqu’au lendemain en tout cas).

Voici donc pour le feed-back de cette belle rencontre. Je referais sûrement un autre feedback, qui parleras là du « travail » avec cette technique, de mes ressentis et progressions avec elle, mais pas avant quelques mois, car cela demande de toute évidence un certain temps pour atteindre un niveau même minime de maîtrise.

A recommander en tout cas pour ceux qui en sentent l’appel ou pour ceux qui aiment bien chanter, car cela me semble être une technique à la marge de découvertes et de ressentis très importante, qui montre bien à quel point l’on est tous remplis de connaissances cachées (ou oubliées), qu’il est possible de remettre à jour pour notre évolution personnelle et collective. Preuve aussi que le Verbe et sa maîtrise prennent de nombreux et beaux chemins !

D., Tournai


Je me surprends à sortir de belles harmoniques à présent. Merci à toi Diphoo. Je me suis rendu compte aussi que le chant diphonique avait juste été le prétexte à la rencontre d’un frère. A très bientôt.

Sergio, Ardèche


Devant son PC, Diphoo m'enseigne l'art diphonique des harmoniques et du travail sur le palais mou. Art du son et du palais mou qui me paraissent importants dans la reconquête de soi.

Puis Diphoo a projeté son chant sur les six directions de mon corps, alors que j'étais bien centrée en mon être. Les vibrations traversaient bien et fort agréablement le corps faisant en sensation ce que j'avais pu voir à l'écran. Mais dès la projection de face des vibrations lourdes semblaient s'accrocher dans le creux du dos.

Diphoo a travaillé plus particulièrement mon côté gauche, d'où je sentais comme une épaisse couche verdâtre qui se soulevait du côté droit dans l'éthérique ou l'astral, cela me rappelait les implants méta… Intérieurement je me concentrais sur le fait que cette masse soit alchimisée pour être en harmonie avec la "Source Première créatrice au-delà de toute manifestation".

Cette couche soulevée est devenue comme une entité rougeâtre s'accrochant au cou et aux reins. Nous avons convenu que je change légèrement mon intention laissant le libre choix à l'entité de se transformer ou de retourner se dissoudre dans sa source. L'entité se soulevait plus encore, comme balayée par les vents harmoniques… Mais il faudrait plus de séances unies à la propre Intention et volonté pour que le nettoyage arrache vraiment la racine de l'entité.

Après un soin diphonique je vous conseillerai de prolonger l'œuvre vous-même et surtout de bien vous protéger notamment par votre propre rayonnement du dedans, car dans ces espaces purifiés des entités ou vibrations risqueraient de faire leur nid douillet.

Clin d'oeil en marge de la visite:
Le lieu où j'ai accueilli Diphoo et sa femme, a pour "gardien" un berger allemand qui m'accompagne volontiers en ballade. Lorsque leur voiture est arrivée au lieu d'aboyer comme d'ordinaire le chien est allé vers eux en remuant la queue, sentait-il que je les attendais, ou les trouvait-il d'une présence familière?

Quand Diphoo a fait une démonstration de chant harmonique à une consœur, le chien a dressé les oreilles et incliné la tête avec un regard intense et innocent, puis il s'est frotté de tout coeur sur les jambes de Diphoo.

S., Larzac


Tout d'abord j'ai été agréablement surprise du "personnage de Diphoo". Je voulais pouvoir connaître le chant diphonique mais avais l'appréhension de rencontrer un "adulte". D'où mon agréable surprise de voir un homme qui respirait l'accord avec lui même.Bon, bon, bon, suis célibataire et ne cherche personne donc peut poser la phrase qui suit ! il est mignon ! Na... j'en viens à l'essentiel ...

Donc, pour tout vous dire j'ai une maladie orpheline qui s'appelle hystiocitose et je ne savais pas si je pouvais faire du chant diphonique. Il me manque de la capacité respiratoire et l'expiration m'en est plus difficile. Bref, c'est avec appréhension que j'ai attendu le rendez vous.

Quand Diphoo et sa femme sont arrivés, un sourire naquit sur mon visage ...Heureuse de confirmer un ressenti. Ils respirent la Vie. C'est donc avec plaisir que j'ai accepté la présence de Diphoo dans ma vie.
Pourquoi je dis cela ... parce que je vis mes expériences.... parce que peu de gens entrent dans ma vie.

Arrivé chez moi, Diphoo a mis en route son pc pour enregistrement des sons. Je me suis donc essayée aux voyelles nasales et surtout au ressenti qu'elles procuraient. Quelle ne fut pas ma stupeur quand Diphoo entonna. Je vibrais. Sur ce que j'avais écouté, je pensais qu'un instrument de musique jouait. Mais non, je ressens encore au moment précis où j'écris, la vibration et le changement "d'octaves".
MAGIQUE !

Je me suis donc essayée aux voyelles et bien malgré moi (physique) j'ai pu "sortir" une harmonique.
Par contre, j'ai ressenti le bien être du travail du "verbe".... je connais peu de choses écrites mais je sais que le son soigne (consciemment ou pas). Les mots commencent à me manquer ...je remercie Diphoo pour ce bel élan d'Amour qu'il m'a fait partager.

Encore merci !

V., Hautes-Alpes


Dans le sud-ouest pour quelques jours, j'ai rejoint G., et nous sommes allés, près de Toulouse, à la rencontre de Diphoo pour échanger et partager une séance d’Harmonisation Diphonique.
Une expérience unique et très agréable avec le son, une thérapie douce de rééquilibrage qui serait bénéfique à beaucoup…

Diphoo commence par nous initier à l’émission de sons diphoniques. Devant un ordinateur qui témoigne de nos octaves et harmoniques, nous tentons de ressentir notre palais mou vibrant avec la colonne du souffle, en nous aidant naturellement des diaphragme et périnée. C’est, en s’exerçant soi-même, une première approche de ce que peut-être ces sons purs que l’on peut émettre avant toute influence d’une culture ou des recherches de mélodie.

Sur l’écran s’affiche le son de base, une ligne qui témoigne des quelques harmoniques réussies. Une première constatation : la voix « masculine », partant plus profondément dans les graves, balaye plus d’octaves en un son émis que la voix « féminine ».

La modulation du voile du palais semble moins évidente, tant on a pris l’habitude de projeter le son essentiellement sur le palais dur. L’importance de ce palais mou, en relation directe avec la pinéale et le coronal, me paraît évidente comme pour d’éveil à de plus hautes fréquences. D’ailleurs soudain sur l’écran apparaît le signe de l’émission de très hautes fréquences inaudibles lors de la projection du son en haut de la tête vers la pinéale, le coronal…

Puis vient le moment délicieux de l’harmonisation par le son. Diphoo nous projette le son sur le corps dans six directions ou axes (face,dos, profils, pieds et coronal). L’harmonique ressemble à de pures trilles d’oiseau, amples et rondes, sur une base grave. Le son pénètre l’aura et le corps, révélant les passages de l’énergie, les éventuels blocages ou pollutions que Diphoo s’applique à rééquilibrer.

Chacun perçoit selon sa nature, des vibrations, des couleurs, des bulles, des absences de sensations, une barre, un ancrage, un axe…

Après la séance, les sensations continuent d’évoluer, je ressens comme une fontaine d’onde de part et d’autre du corps jaillissant doucement du coronal et peut-être au delà.

Diphoo est assurément à découvrir.
Merci à Toi, Diphoo, ce fût une belle rencontre...

B., région Sud-Ouest


J'ai vécu une expérience des plus merveilleuses pour moi!

Ayant la chance d'habiter près de chez lui, Diphoo a effectué une séance de chant Diphonique sur moi....Que dire...Il faut le vivre pour en ressentir et comprendre ses effets!!!
Mes mots ne pourront pas exprimer l'intensité des ressentis. Ce fut très, trop riche en émotions!

Bien plus qu'un effet relaxant, ce chant nettoie, dissipe les energies les plus lourdes, il ouvre tous les chakras! Même ceux des paumes, tous! On est emplis de vibrations intenses, on dispose de toutes nos energies, du chi je crois! On ressent l'ouverture de tous nos chakras!!! On ressent vraiment ce nettoyage, ces energies lourdes quitter notre corps. On se sent ensuite comme connecté à tout.

En tout cas, quand on lui a dit qu'il connecte les gens à l'univers; bin je crois qu'on ne peut pas dire mieux!
Ce chant nous permet d'ouvrir une très grande porte et de faire un Grand pas sur le chemin de notre travail spirituel.

Il faut vraiment le vivre pour comprendre, c'est....ya pas de mots.


Encore Merci Diphoo!!!!

S., Toulouse


Bouddhiou, tout ça à côté de chez moi !

Ca donne envie...

Avant-hier, rencontre avec Diphoo et son art particulier : le chant diphonique.

"tout le monde peut le faire" dit-il.

Arrivés dans son "nid" tout en bois embusqué sous des arbres et plantes prolifiques, le contact fut d'entrée direct, sympa, sans chichis.
J'étais quand-même intimidée et devant l'écran de couleurs qui enregistre les vibrations des sons qu'on peut émettre en frappant la langue (comme sur une peau de tambour) sur la partie molle du palais, tout en sortant un autre son de la gorge qu'on essaie de maintenir... Diphoo fit quelques démonstrations.
Ce fut à mon tour d'essayer... j'ai esquissé quelques tentatives... hum !

Ensuite il m'invita à m'installer de manière confortable en position assise sur le petit divan, pour expérimenter les effets sur le corps
(autour, dedans, selon le ressenti de chacun) de ces sons diphoniques qu'il dirige en plusieurs étapes de face, derrière, et sur chaque côté (une séance complète: face, dos, les deux côtés, voûtes plantaires, fontanelle).

Même s'il explique un peu à l'avance ce que d'autres ont pu ressentir, et quelque soit l'idée qu'on se fait au départ (en fait je n'en avais aucune), j'avoue que les effets sont assez époustouflants.

C'est... comment dire... ça pourrait se rapprocher d'enveloppements de courants de vent ou d'eau tantôt autour de moi, tantôt en moi, tantôt très proches, ou plus éloignés, ou plus profonds, frais ou chauds...

Avec un peu de recul je pourrais comparer cela avec l'impression d'avoir vécu ce qu'aurait pu vivre une boule de ping-pong sur un jet d'eau quoique ce n'est pas vraiment cela, car c'est plus que cela, et à un moment j'ai cru être comme un vase de terre molle qu'on était en train de pétrir. Ou encore la sensation réelle d'avoir en moi des cordes qui ont bougé, vibré, se sont modulées, se sont plissées et élargies.
Mais il parait que les retours de chaque personne sont toujours différents et diverses. C'est très... personnel.

En tous les cas ensuite j'étais un peu comme sur un petit nuage.

Diphoo nous a expliqué au fil de la conversation qui a suivi pourquoi ces séances étaient thérapeutiques, visant à harmoniser la structure énergétique naturelle de la personne qui le demande, lui n'étant "qu'un outil"... mais quel outil ! Ca ne m'étonne pas qu'il soit sportif.

Enfin voilà, j'ai le sentiment d'exprimer cette expérience exceptionnelle de manière maladroite, mais j'ai trop envie de le faire partager et d'inviter à qui en aurait envie de faire cette découverte.

Comme vous le savez je m'étais exprimée sur le souci de l'accompagnement "propre" et c'est ce que j'ai ressenti ici : propreté.

Ce qui fait plaisir aussi et met à l'aise c'est que Diphoo dit qu'il éprouve du plaisir à faire ce qu'il fait et qu'il ne se sent pas pompé pour autant. Rien à voir avec certains courants spirituels que j'ai connu par le passé où certains jouent sur un aspect culpabilisant. Cependant, même si cet art "est à la portée de tout le monde", pour en arriver à faire ce qu'il fait, il est évident qu'il faut de l'entrainement physique (et aussi à tous les niveaux puisque ces vibrations ne concernent pas que le corps physique).

Merci Diphoo, pour ta simplicité, ta gentillesse, ton naturel, et cette super découverte.

S., Toulouse